#MOOD – I’m back

Quelle émotion étrange mais quel plaisir de revenir par ici après un long moment d’absence. C’est comme si une éternité était passée sans que j’ai la force, ni le courage d’écrire par ici. Et pourtant .. partager mes passions, mes émotions sur ce blog a toujours été la plus belle manière de grandir pour moi.

Alors me revoici, toujours la même ne vous en faite pas, avec des bagages en plus, des passions, de l’amour, des peines et des joies. Une Margaux sûrement plus mûre et posée qu’en 2018, mais toujours aussi passionnée par l’idée de partager et d’échanger.

C’est fou parce que j’ai remarqué qu’avec le temps, j’avais de plus en plus envie de venir vous écrire sur le blog, mais par où commencé ? Il s’est passé beaucoup de choses dans ma vie durant ces deux années, en 2018 quand je vous écrivais mon dernier article je venais d’être fraichement diplômée, et je reprenais « goût » à la liberté, les soirées, sans la charge de travail que j’avais sur le dos avec mon école de mode. Ohlala… C’est dingue comment le temps passe vite ! Si vous saviez le nombre de choses qui se sont passées dans ma vie depuis ! Je pense que vous êtes loin de vous imaginer 🙂 !! Beaucoup de personnes pensent tout savoir, tout connaître mais je suis loin de partager tout ce qu’il s’y passe vraiment.


Tout arrive pour une raison, et rien n’est pour rien. Les coeurs brisés, les larmes, les frustrations, l’effort que l’on croit inutile – ils sont tous quelque chose d’important, ils sont votre devenir et nous devrions juste en avoir conscience à l’instant même où nous les ressentons. J’espère que vous le savez. La vie est faite pour être une lutte, et lutter pour elle même si elle semble douloureuse, fructueuse ou irritante est une acte honorable. J’espère que vous n’arrêtez jamais d’essayer quelque chose de plus grand, d’être toujours au plus haut de la colline, parce que la vie est toujours en montée. Elle est faite pour être dure – c’est ce que mes parents m’ont toujours appris. C’est ce qui nous rend vivant, ressentir les émotions aussi fortes, les montagnes russes et rester debout et y résister m’a toujours donné la sensation d’être libre.

« Être libre » mon mantra quand la vie devient difficile. À 24 ans, j’ai enfin compris à quel point je pouvais être agitée comme personne. Je rêve d’autres vies avec d’autres personnes dans d’autres endroits mais je sais aussi que partout où j’irai je m’aurai, quel que soit le tracas ou la peine, j’apprendrais car « Je suis libre » et à mes yeux c’est la façon la plus riche d’être.

Je suis si heureuse de revenir partager avec vous par ici. Un peu anxieuse, en espérant que vous serez au rendez-vous.


Prenez soin de vous

xx Margaux

Laisser un commentaire